vetement professionnel

Les différents types de vêtements professionnels

La tenue de travail doit s’adapter aux exigences de chaque métier. C’est pour cela qu’il en existe plusieurs sortes. Les différences ne se limitent pas aux coupes et au choix des couleurs car de nombreux critères portant notamment sur la sécurité et l’hygiène entrent en compte dans l’élaboration de ces tenues professionnelles.

Vêtements professionnels : qu’est-ce que c’est ?

Les vêtements professionnels sont des tenues spécifiquement élaborées pour s’adapter aux contraintes imposées par un métier donné. Historiquement, ces tenues étaient portées dans un souci d’hygiène et se destinaient donc principalement aux métiers salissants.

Par la suite, les vêtements de travail ont évolué. Les risques encourus dans l’exercice de certaines professions sont désormais pris en compte. Les tenues protègent donc des salissures mais aussi des éventuelles bactéries, des coupures, des intempéries… en plus d’optimiser le confort des travailleurs.
Les vêtements professionnels peuvent également être portés pour faciliter l’identification des travailleurs en fonction de leurs métiers.

Dans quels secteurs et métiers porte-t-on des vêtements professionnels ?

Les tenues de travail peuvent être adoptées par tous les secteurs d’activités. Si elles sont facultatives pour certaines professions, il existe des domaines dans lesquels il est obligatoire de porter des vêtements spécifiques. Cette obligation concerne, entre autres :

– les industries
– le BTP
– l’agroalimentaire
– la restauration
– les services d’entretien (nettoyage, métiers forestiers, paysagistes…).

Vêtements professionnels : bleu de travail

Le bleu de travail est sans conteste le vêtement professionnel le plus connu. A l’origine, il s’agissait d’une blouse ceinturée qui couvrait une grande partie du corps. Son appellation vient de sa couleur (bleu de Prusse). Si l’origine de cette teinte n’est pas définie avec précision, il s’est avéré que sa production était nettement moins coûteuse que les autres teintes de bleu.

Le bleu de travail est alors produit massivement pour habiller les travailleurs de tous secteurs. Sa couleur peu salissante s’adapte en effet à tous les métiers.

La combinaison évolue à partir du XIXe siècle. Le bleu de travail prend alors la forme d’une combinaison à manches longues afin d’offrir une meilleure protection. Par la suite, des déclinaisons sous forme de cottes à bretelles apparaissent. A partir de là, les travailleurs peuvent choisir entre la combinaison intégrale et la salopette en fonction des spécificités de leurs métiers. De nos jours, le bleu de travail existe aussi en ensemble : veste et pantalon.

Le bleu de travail est un vêtement qui continue à être utile dans de nombreuses professions. Il est porté par les techniciens de surface, les paysagistes, les peintres, etc. Pour plus de confort et pour un entretien peu contraignant, la tenue est confectionnée en 100% coton ou en polycoton. De nombreuses poches sont intégrées et dans la plupart des cas, la ceinture est pourvue d’un élastique qui permet un ajustement à la morphologie du professionnel.

Bien qu’il soit toujours appelé bleu de travail, ce vêtement professionnel est désormais proposé en différents coloris. Il est donc possible de tenir compte de vos préférences, de choisir des vêtements aux couleurs de votre entreprise et/ou d’adapter les teintes de la tenue aux contraintes du métier.

Vêtements professionnels : tablier cuisine

Le tablier de cuisine professionnel est différent du tablier que l’on porte pour cuisiner à la maison. Certes, il sert à protéger des taches mais ce n’est pas son utilité première. En effet, si l’hygiène est la priorité absolue en cuisine, il ne s’agit pas vraiment de protéger vos vêtements. Il faut plutôt une tenue spécifique qui empêche la transmission de germes et de bactéries vers les aliments manipulés et ce, tout au long du processus d’élaboration des plats, qu’ils soient servis sur place, à emporter ou livrés au client.

Le tablier de cuisine peut être muni d’une bavette ou non. La conception peut prévoir des poches qui seront alors disposées stratégiquement de sorte à empêcher toute chute d’objet dans les préparations.

Il est généralement proposé en blanc, couleur hygiénique par excellence. Cependant, vous avez la possibilité de vous tourner vers un éventail de coloris plus large afin d’harmoniser le tablier avec les autres tenues professionnelles portées par vos équipes.

Les collections en 100% coton sont à la fois faciles d’entretien et étanches aux germes. C’est également le cas des tabliers en polycoton. Ces critères sont à prendre en compte dans la mesure où le tablier de cuisine nécessite un lavage après chaque utilisation. Selon les conditions de travail, il peut s’avérer nécessaire de changer de tablier en cours de service. Mieux vaut donc prévoir plusieurs exemplaires par personnes afin de protéger les membres de votre équipe et les aliments manipulés.

Bien qu’on parle de tablier de cuisine, ce vêtement de travail n’est pas uniquement exigé dans les cuisines des établissements de restauration. Il est en effet indispensable à tous les métiers de bouche : pâtisserie, charcuterie, poissonnerie, boulangerie…

Vêtements professionnels : blouse médicale

Comme dans l’univers agroalimentaire, le secteur médical est soumis à de nombreux risques. Inspirée du bleu de travail originel, la blouse est la tenue de travail par excellence dans ce domaine. Portée par-dessus les vêtements, elle protège le corps médical contre la transmission de germes et microbes.

Les auscultations et soins peuvent en effet mettre en contact avec les fluides corporels des patientes et toute autres substances susceptible de contaminer les médecins et les paramédicaux. La blouse constitue également une protection lors de la manipulation des produits pharmaceutiques et/ou dans le cadre des travaux en laboratoire.

Adaptée à toutes les morphologies, la blouse médicale est disponible chez Roidutablier en différentes longueurs, à choisir selon le niveau de risques afférents au métier exercé. Il existe des modèles spécifiquement adaptés aux hommes ou aux femmes comme on trouve des blouses mixtes. Ce vêtement peut par ailleurs disposer de manches courtes ou longues afin de mieux répondre aux besoins des professionnels de la santé.

Le coton et le polycoton sont les matières textiles les mieux adaptées à la confection de blouses médicales. Faciles à entretenir, elles sont résistantes et répondent aux normes d’hygiène les plus élevées.

Pour ce qui est des couleurs, le blanc est toujours d’actualité. Il peut être uni ou associé à d’autres couleurs. D’ailleurs, les blouses médicales roses, bleues, vertes, prunes, corail… sont également des options dont vous pouvez profiter. A enfiler ou à boutonner, ce vêtement professionnel peut facilement être personnalisé par transfert ou par broderie.

blouse medicale
Blouse médicale

Vêtements professionnels : pantalon de travail

Le pantalon de travail doit s’ajuster aux exigences spécifiques de chaque profession. Il existe toutefois trois critères communs : le confort, la robustesse et la praticité.

Le pantalon de travail comporte de nombreuses poches pour permettre aux professionnels qui les portent de garder leurs outils à portée de main. Les genoux sont renforcés pour la majorité des métiers du bâtiment et des professions concernant les espaces verts. Ce critère évite les écorchures et douleurs liées à l’agenouillement fréquent/prolongé. L’épaisseur du tissu dépend aussi du métier exercé afin de limiter les risques de déchirure. Les matières ininflammables sont par ailleurs privilégiées dans certains secteurs comme la métallurgie.

Dans tous les cas, il est primordial que le pantalon de travail soit léger. Il doit également protéger contre les irritations par frottement. C’est pour cela que ce vêtement professionnel est principalement conçu en coton ou en polycoton.

S’il est inspiré du bleu de travail, le pantalon professionnel peut être décliné dans les couleurs de votre entreprise.

Vêtements professionnels : chaussures de sécurité

Il est important de faire la distinction entre les chaussures de travail et les chaussures de sécurité. Dans le premier cas, c’est la norme EN 20347 qui définit les exigences à respecter. Dans le second cas, il faut se référer à la norme EN 20345 qui prévoit une coque de protection contre les chocs et les risques d’écrasement (jusqu’à 200 joules).

La conception prévoit des semelles antidérapantes qui se conjuguent à une excellente respirabilité. S’il est primordial que les chaussures de sécurité soient résistantes, il ne faut pas négliger le confort. Les matières sont de ce fait sélectionnées méticuleusement pour assurer légèreté, résistance aux variations de température et flexibilité.

Les chaussures de sécurité sont classées en différentes catégories définissant le niveau de protection qu’elles garantissent. Les modèles classés SB répondent aux exigences de base. La norme S1 garantit des propriétés antistatiques et assure que les chaussures de sécurité dotent d’une résistance optimale contre les perforations. Ce type de chaussures est également pensé pour absorber l’énergie au niveau du talon et ne craint pas le contact avec les hydrocarbures. Les chaussures de sécurité S2 vont encore plus loin.

En plus des caractéristiques propres aux catégories SB et S1, elles sont dotées d’une tige hydrofuge, ce qui permet leur utilisation dans les environnements humides.

Les semelles des chaussures de sécurité S3 sont plus résistantes aux perforations que celles des modèles classés S2. Il y a aussi la catégorie S4 qui est une version optimisée des chaussures S2 en termes de résistance à la pénétration de substance liquide. Enfin, les chaussures de classe S5 reprennent les critères des modèles S4 auxquels il est ajouté une propriété anti-perforation.

Des chaussures de sécurité encore plus spécifiques sont disponibles, offrant par exemple une résistance au feu.

Les chaussures idéales sont de ce fait celles dont les caractéristiques correspondent aux protections exigées par chaque profession. Une évaluation minutieuse des risques encourus s’impose donc en amont afin d’identifier les normes et classifications à prendre en compte.

Les vêtements professionnels se choisissent donc suivant des critères très précis, les normes régissant le secteur concerné constituant les bases de l’achat. Ne négligez pas l’esthétique pour autant.

Les méthodes de conception ont en effet évolué, permettant de donner forme à des vêtements et chaussures qui combinent performances et designs. N’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels qui pourront apporter des touches de personnalisations aux tenues professionnelles que vous aurez choisies pour votre équipe et/ou pour vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *