mer-bateau

Eté : apprendre la sécurité en mer

Les périodes de vacances sont souvent associées à la mer. Nage, plongée ou sport de glisse, l’été c’est aussi le moment de passer du bon temps loin du stress des villes !

Mais souvent, nous oublions que ces activités peuvent être dangereuses, si nous ne faisons pas attention.

Je ne vous dis pas de ne pas partir en vacances près de l’eau, je vous conseille juste de prendre vos précautions ! Avec ces quelques réflexes, je vous garantis des vacances bien ensoleillées et en toute sécurité.

Commencez par connaître le milieu

Avant de tout de suite gambader dans l’eau, vous devez prendre certaines précautions. Rassemblez vos équipements avec soin si vous comptez faire de la plongée. Consultez toujours la météo, juste au cas où.

Une fois à la plage, commencez toujours par regarder le courant des vagues et le vent. S’ils sont très agités, ne vous lancez pas tout de suite.

La plongée par exemple, est un sport certes agréable, il n’en est pas moins extrêmement dangereux si vous êtes insouciant.

Demandez une assistance si vous avez peur

Rien ne vous force à être un nageur olympique si vous ne l’êtes pas. Donc si vous doutez de vos capacités, il vaut mieux demander à un maître-nageur ou aux personnels de la plage de garder un œil sur vous. Un conseil, ne vous éloignez pas trop du rivage juste, sinon ils auront du mal à vous repérer.

Prévoyez les risques

Non la mer n’est pas un long fleuve tranquille ! Au contraire ! Donc, vous ne serez jamais trop prudent avec les consignes sur l’eau.

Il y a des règles de base à suivre quand on va en mer. Tout d’abord, il ne faut pas que vous vous éloigniez trop du rivage, en cas de danger, les secouristes arriveront plus vite. Puis n’y allez jamais seul, prenez vos amis avec vous ou vos enfants.

Une réflexion au sujet de « Eté : apprendre la sécurité en mer »

  1. Les vacances à la mer sont mes préférées. Chaque année ma famille et moi partons à la rencontre de différentes îles. Notre dernière destination était Bora Bora ! Un peu cher, mais bon, cela en valait la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *